Bourgogne Chardonnay Louis Jadot 2007

24 octobre 2009 0

Ce Bourgogne Chardonnay produit par Louis Jadot propose un nez agréablement fruité. En bouche, le côté boisé domine encore au début du repas, pour laisser place à un meilleur équilibre sur la fin.

Le Chassagne – Chassagne-Montrachet

22 octobre 2009 0

A Chassagne-Montrachet, le restaurant Le Chassagne de Stéphane Léger se situe au centre d’un de ces villages mythiques dans la zone des chardonnays de Bourgogne.

Domaine André Delorme – Rully

22 octobre 2009 0

Le Domaine André Delorme de Rully se situe  un peu à l’écart du village de Rully, pas très loin de la départementale Chagny-Mercurey.

Le P’tit Paradis – Beaune

21 octobre 2009 0

Le Le P’tit Paradis est un restaurant situé dans une petite rue pas très loin des Hospices de Beaune et qui offre une cuisine bourguignonne classique mais d’excellente qualité.

Château de Marsannay

21 octobre 2009 0

Le Château de Marsannay est un cas un peu à part dans cett Bourgogne aux prix viticoles élevés. Les bonnes affaires se trouvent plus facilement aux extrémités, la côte chalonnaise au sud et les appellations Fixin et Marsannay au nord.

Les Gourmets – Marsannay

21 octobre 2009 0

J’avais connu les Gourmets de Marsannay du temps de son ancien chef, mais le nouveau chef Romain Detot m’a heureusement me démontré que ce restaurant continuait à offrir une cuisine de haute qualité.

Jardin Des Remparts – Beaune

20 octobre 2009 0

Mon premier repas au Jardin des Remparts de Beaune date du millénaire précédent. Dans le paysage parfois mouvant des chefs bourguignons, cette adresse a su conserver le même cuisinier et la même qualité de cuisine. C’était donc un plaisir d’y retourner après tant d’années.

Nuits-Saint-Georges 1er Cru Les Chaboeuf Philippe Gavignet 1998

11 octobre 2009 0

A l’ouverture de ce Nuits-Saint-Georges 1er Cru Les Chaboeuf de Philippe Gavignet, la bouteille offre des arômes de fruits puissants, légèrement alcoolisés. Dans le verre un nez de fruits rouges avec par moment des sensations de confiture de fraise. En bouche, beaucoup de matière mais avec plus une sensation d’élégance que de puissance. Les tanins ont presque complètement fondu et la finale est longue.