Restaurants et vins dans le département de la Côte d’Or en Bourgogne (Dijon, Beaunes, Tournus, Mâcon)

Restaurant La Maison des Cariatides, Dijon

14 septembre 2017 0

!!! Depuis mon passage, le restaurant La Maison des Cariatides à Dijon a été repris au début 2020 par l’excellente équipe du restaurant l’Arôme, Sylvain Gauthey et Valentine Lehoux. !!! Situé dans une vieille demeure à proximité du Palais de Ducs de Dijon, le restaurant La Maison des Cariatides est un restaurant gastronomique qui s’est vu récemment décerné une étoile par le guide Michelin.

Restaurant Loiseau des Ducs, Dijon

3 mars 2017 0

Présence dijonnaise de l’empire gastronomique de la maison Bernard Loiseau, Loiseau des Ducs propose une cuisine étoilée Michelin à quelques pas du Palais des Ducs de Dijon.

Restaurant Le Palais Dit Vin, Dijon

25 novembre 2016 1

Située vers la fin de la rue de Monge à Dijon, le restaurant le Palais Dit Vin est une aventure gourmande qui a commencé début 2016 pour un couple de restaurateurs. Madame est en cuisine et Monsieur, passionné de vins, en salle ou en vadrouille à la rencontre des vignerons.

Restaurant l’Essentiel, Dijon

6 novembre 2016 3

L’Essentiel est un petit restaurant qui s’est ouvert au début de 2016 à Dijon dans une petite rue proche de la place Darcy. Son chef Richard Bernigaud a un parcours parsemé de chefs étoilés (Desbord, Guy Savoy, Joël Rebuchon, Lameloise, …) et ça se voit et se goûte dans ses assiettes.

Restaurant l’Arôme, Dijon

30 octobre 2016 3

!!! Depuis mon passage en 2016, l’équipe du restaurant l’Arôme à Dijon s’est transférée au début 2020 à la Maison des Cariatides à Dijon. Il a été repris par deux chefs japonnais qui font une cuisine fusion !!! Situé au début de la rue Jean-Jacques Rousseau à deux pas de la place de la République à Dijon, le restaurant l’Arôme est un nouvel établissement qui est né en octobre 2016. Dernièrement actifs tous les deux au sein du restaurant DZ’envie à Dijon, Monsieur, ancien second d’un étoilé Michelin, est en cuisine, Madame est en salle. La cuisine est bistronomique, soignée et fraîche.

Domaine Georges Roumier, Chambolle-Musigny

20 novembre 2015 0

Situé en Bourgogne à Chambolle-Musigny au coeur des Côtes de Nuit, le Domaine Georges Roumier est une exploitation familiale qui produit des vins dans les appellations prestigieuses de Chambolle-Musigny, Morey-Saint-Denis, Gevrey-Chambertin et Aloxe Corton.

Pernand Vergelesses Premier Cru Creux de la Net Jean-Luc Aegerter 2011

11 septembre 2013 0

La robe de ce Pernand Vergelesses Premier Cru Creux de la Net produit en Bourgogne par Jean-Luc Aegerter par est de couleur jaune dorée. Le nez est moyennement puissant et offre des parfums de fruits blancs et d’agrumes. La bouche est tranchante avec une minéralité bien affirmée qui vient compléter le fruité du nez et quelques notes de vanille.

Auxey Duresses 1er Cru Les Grands Champs Vincent Prunier 2006

7 mars 2012 0

La robe de l’Auxey Duresses 1er Cru de Vincent Prunier est de couleur rubis. Le nez est discret et élégant. La bouche est encore légèrement tannique à l’ouverture. Elle offre des arômes plaisants de fruits rouges avec des notes épicées et animales sur une structure bien établie. Persistance moyenne pour ce vin à la belle complexité aromatique.

Nuit-Saint-Georges 1er Cru Les Chaboeufs Gavignet 1990

15 février 2012 0

La robe de ce Nuit-Saint-Georges 1er Cru Les Chaboeufs Gavignet 1990 est de couleur rubis. Son nez est expressif avec des parfums de fruits rouges, de fruits noirs et d’épices. La bouche est tapissée d’un velours crémeux avec une belle palette aromatique. Longue persistance pour ce vin qui porte encore le nom de Michel, le père de Philippe actuel vigneron de ce domaine de Nuit-Saint-Georges.

Marsannay, Les Grandes Vignes, 2005

6 novembre 2011 0

Ce Marsannay, Les Grandes Vignes du Château de Marsannay a une robe sombre. Son nez propose des parfums de confiture de cerise noire. La bouche est solide mais élégante avec encore quelques tannins initialement. La cerise est bien présente en arrière-bouche. Très belle longueur en bouche. Ce bourgogne « concentré » est à garder en cave encore quelques années pour qu’il s’affine.

1 2 3